Charte : petits exercices

Voici quelques propositions concernant l'écriture d'un petit texte reprenant les 10 valeurs que nous avons retenues pour figurer dans la charte. C'est une base de travail pour réussir à rédiger la charte le 11 octobre.

Exercice « CHARTE » !

Guy

  • La monnaie locale de la (Drôme Romanaise) est la conséquence de la volonté citoyenne d’autonomie pour des échanges Solidaires.

  • Cette monnaie, de par son usage, dans un périmètre maîtrisé, se vivra à la mesure de l’Humanisme et de la Bienveillance, pour une Cohésion économique et sociale.
  • Les échanges locaux ainsi facilités devront s’établir en prenant soin de la dignité de chacun des partenaires.

Pierre

Les signataires s'engagent à :

  • Favoriser l'émergence et la pérennité d'un système d'échange monétaire local d'initiative citoyenne par l'usage de « la mesure » comme moyen de paiement au sein du réseau participant, dans le respect de la présente charte.

  • Participer à la relocalisation d’échanges économiques humanisés par la recherche de circuits courts privilégiant les valeurs de solidarité et d'équité.

  • Contribuer au développement d'échanges économiques locaux fondés sur la dignité humaine, au service de l'accès à l'autonomie de touTEs.

  • Contribuer au renforcement de liens de proximité dans un environnement collectif bienveillant et cohérent.

Annie

  • Notre projet de monnaie complémentaire veut rendre aux citoyens leur autonomie dans les échanges entre les humains, et par ce faire participer à la cohésion d'une société où la fraternité (ne) serait plus qu'un mot.

  • La monnaie n'est qu'une unité de mesure des échanges dans lesquels nous devons être mesurés.

  • Le fleuve monétaire est aujourd'hui sorti de son lit, c'est indécent. Le canaliser, le remettre à sa place, c'est mettre fièrement en avant d'autre valeurs que la compétition et le chacun pour soi, comme la bienveillance, la solidarité et la justice pour fonder un nouvel humanisme. Ce qui a de la valeur n'a pas de prix.

Marc

La charte des valeurs, ou l'esprit de la Mesure
1/ je pense que la monnaie n'est pas une abstraction qui nous dépasse, mais un lien réel de communication entre les humains
2/ j'ai l'intuition que l'esprit de mesure contribue à la bienveillance
3/ je crois aux valeurs d'humanisme et de solidarité
4/ je veux placer la monnaie au coeur du développement d'initiatives locales
5/ je sais qu'il faut rassembler et relier les coeurs généreux dans un esprit d'équité et de décence
6/ j'ai la certitude que le fric n'est pas une faim en soi
7/ je rêve d'une monnaie, porteuse de sens et de valeurs, capable d'amener les individus vers plus d'autonomie mais aussi plus de cohésion
8/ je m'engage à promouvoir la « mesure » comme monnaie complémentaire locale
9/ j'adhère à la charte des valeurs et à son état d'esprit

vitiligo treatment cure

size: small; »>Si la monnaie était la mesure des échanges, la « Mesure » sera la monnaie des nouveaux échanges…..


Andréas

Monnaie Locale Romanaise

Nos valeurs et principes retenus :

  • Solidarité – Fraternité
  • Equité – Mesure
  • Humanisme
  • Dignité/ Décence
  • Bienveillance – Confiance
  • Autonomie
  • Lien (de proximité) – Engagement (local)(implication-citoyenneté) – Cohésion (cohérence)

Le capitalisme financier néolibéral (cfn) est un système fou, sans mesure et sans borne, radical et décomplexé, destructeur de la cohésion sociale et des conditions biologiques de la vie humaine civilisée.

Son idéologie et ses résultats sont désormais bien visibles et de plus en plus forts.

Quant à son idéologie et ses pratiques :

  1. il met en compétition tout le monde avec tout le monde, chacun ne joue que pour et à son compte ; tout le monde a donc des raisons de se méfier de tout le monde
  2. la grande compétition mondialisée génère quelques peu de très grands gagnants, qui s’appuient sur une minorité de bons gagnants, qui tiennent en laisse et sous contrôle policier la grande majorité des perdants
  3. les processus dans les rapports de force donnés amènent à des inégalités croissantes, avec des croissances de la pauvreté et de la précarité, uniques dans l’histoire
  4. les systèmes financiers mondiaux et mondialisés et les institutions qui les soutendent, paradis fiscaux, hedge funds, fonds d’investissements et de pension, titrisation, « produits dérivés » et « niches » fiscales, constituent un gigantesque système de fraude légalisée et d’abus de pouvoir, système opaque, non traçable, donc non mesurable et contrôlable
  5. système où l’humain devient « ressource humaine », équivalente de toute autre ressource, caractérisée par une fonction et une rentabilité (gain vs coût), donc dénué de toute humanité
  6. système qui établit les conditions bien connues de l’esclavage, de complète dépendance et sans appui sur un droit de travail, vidé pas à pas de sa substance
  7. la pauvreté et la précarité privent les concernés des possibilités d’exercer leurs choix de vie et de se projeter dans l’avenir, construire leur avenir, devenant des indigents
  8. l’état français perd ses moyens, se décharge sur les régions et communes, dont les finances se dégradent au fur et à mesure ; donc, réductions des retraites et des prestations sociales, à tous les niveaux
  9. tout cela sur fond d’un individualisme, déguisé en idéologie de la liberté ; l’image phare de cela : toutes ces « familles monoparentales » et vieilles personnes vivant seules, qui survivent comme ils peuvent dans un nulle part social et sociétal.

En opposition frontale à ce système fou et destructeur, nous souhaitons une monnaie locale, qui favorise, dans un périmètre limité, les liens entre citoyens, particuliers, groupes et entreprises, favorise des relations de bienveillance et confiance entre eux, les échanges et partages directs et physiques, la vie commune entre personnes autodéterminées,

vie qui les tire attire vers l’implication et l’engagement dans la cité, sur fond de conditions d’une vie décente, avec ses semblables et égaux en droits et devoirs, des citoyens liés mais pas soumis.

Nous savons aussi, que nos ressources et conditions de vie sont limitées et fragiles et qu’il nous faudra utiliser toutes nos intelligences et bonnes volontés à préserver et soigner nos ressources et conditions de vie, les traiter avec mesure et dans la justice sociale.

Nous nous voyons dans la tradition humaniste, qui vise à développer et faire vivre le meilleur des humains.

Pour parler peut-être un jour à juste titre d’une fraternité réelle, au moins dans le giron local-régional de la Mesure …

zp8497586rq