De la mesure et ses sous

agdfCOLe financement de l’association commune-Mesure est assuré depuis ses débuts par un « panachage » d’auto financement faible et de soutiens extérieurs importants que son activité « non marchande » rend nécessaire.

En parallèle au soutien de la maison de quartier Saint-Nicolas depuis 2011 (par la mise à disposition gratuite de locaux équipés et, pour la première année, d’un salarié à temps partiel), commune-Mesure a bénéficié de financements du Fonds Social Européen via la Caisse Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire en 2011 et 2012 puis d’une subvention spécifique de la région Rhône-Alpes couvrant ses besoins jusqu’à mi 2015.

Cependant, cette subvention de la région d’un montant de 60000 euros est versée  en deux temps : 30000 euros ont été perçus par l’association en 2013 tandis que le solde nous sera versé courant 2015 sur justificatif des dépenses que nous aurons réalisées alors…

Pour mémoire, le budget annuel de commune-Mesure est de l’ordre de 25 000 euros.

Pour « faire le joint », c’est à dire couvrir nos besoins en trésorerie jusqu’à ce versement mi 2015, nous avons donc mobilisé plusieurs ressources temporaires, avec bien entendu comme exigence première de conserver intact son fonds de réserve destiné à couvrir les besoins de reconversion des prestataires et de participer au financement de projets locaux (par « immobilisation » ou par avance ou prêts sans intérêt)

  • 4 000 euros de don par l’association laNef pour l’écriture d’un livre sur la Mesure, a éditer en collaboration avec les éditions REPAS et qui sont donc provisoirement affectés à la trésorerie de commune-Mesure.
  • 4 000 euros de prêt sur l’honneur, sans intérêt, accordé également par l’association laNef et initialement envisagé comme complément de financement possible à l’édition du livre.
  • 2 000 euros « d’avance avec reprise » (prêt sans intérêt) par la maison de quartier St-Nicolas
  • 10 000 euros de prêt sans intérêt, dit « d’amorçage associatif » accordé par IEDV.
  • 8 000 euros de prêt à 4,5 % d’intérêts contracté auprès de laNef banque coopérative.

Parallèlement commune-Mesure  devra trouver comment financer son activité pour l’année 2015 et les suivantes, en cherchant à combiner des ressources financières directes diverses (autofinancement, subventions et soutiens) et une organisation lui permettant de s’appuyer d’avantage sur des ressources humaines (bénévolat, banque de temps, partenariats) que financières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *