Compte-rendu assemblée plénière du 17 avril

Commune-Mesure confirme son engagement à soutenir le projet Batotopie en mobilisant une partie du fonds de réserve de la Mesure.

Il ne s’agit pas d’abandonner les autres dimensions de la Mesure mais de mettre aujourd’hui en avant la possibilité d’aider des projets d’installation collectivement sans sortir un euro supplémentaire de notre poche. En effet en changeant des euros en Mesure, je peux consommer local et éthique en Mesure et grâce aux euros du Fonds de réserve nous pouvons collectivement prêter sans intérêt à des projets utiles sur notre territoire.

Ce soutien pourra se réaliser sous forme de prêt sans intérêt d’un montant significatif de l’ordre de 8 000 euros, devant représenter 25% du fonds de réserve de la mesure actuellement déposé en compte livret à laNef.

Pour cela 2 conditions devront être remplies :

  1. Augmenter significativement le montant du fonds de réserve, soit aux alentours de 35 000 euros, et donc l’équivalent de Mesure en circulations (actuellement d’environ 10 000)
  2. Obtenir la garantie de ce prêt par un partenaire financier.

La réalisation de cet objectif nécessite  donc la mobilisation de touTEs :

  1. Les utilisateurs et utilisatrices de la Mesure par la souscription d’abonnements d’une durée d’au moins 12 mois. (Afin de répondre au besoin de Batotopie mais également afin d’assurer à nos partenaires financiers apportant leur garantie un volume stable à moyen terme du fonds de réserve)
  2. Les prestataires par la diffusion de l’information, le recueil d’adhésions et d’abonnements et l’engagement à limiter le montant de leurs reconversions par le développement de leur usage de la Mesure (en salaires, auprès de fournisseurs, etc…)

A ces fins, des démarches sont en cours :

  1. Le collectif de gestion de commune-Mesure prend contact avec la coopérative financière la Nef et la délégation locale de France active (IEDV) afin d’obtenir la garantie de la part du fonds de réserve qui sera engagé auprès de Batotopie.
  2. Une campagne d’information devra être réalisée au sein du réseau de la Mesure qui devra  la relayer mais également auprès des médias locaux, associations et acteurs locaux de tous ordres qui pourraient participer.
  3. Une simplification des procédures d’adhésion et d’usage de la Mesure seront proposées à la prochaine assemblée plénière de (mai ou juin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *